AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

HELL YEAAAHHHH
Bon, les enfants ont fini de jouer et ont été punis.
Bon retour sur votre forum ♥️

Boss

Partagez | 
 

 JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.

Aller en bas 
AuteurMessage
Z. Jewon Fox-Bykov
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 30

MessageSujet: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 1:27




jewon zadig
fox-bykov



Hello! Je me présente: Jewon Zadig Fox-Bykov. Je suis né(e) le 22 Juin 1986 et je viens de Liverpool, quelque part en Angleterre, ce qui me fait aujourd'hui 26 ans. Côté coeur, je suis célibataire et attiré(e) par les femmes. D'ailleurs, on dit de moi que je suis une personne plutôt fidèle de ce côté-ci. Pour en finir avec cette introduction, sachez que je fais partie du personnel et que je suis un personnage inventé.


dossier en béton



TAILLE EN CM:POIDS EN KG:
ÉTUDES:NIVEAU D'ÉTUDES:
MALADIE:EMPLOI:
NIVEAU DE VIE:COMPLEXE:
STYLE (vestimentaire):POPULARITÉ: ★★★★★





Des soucis avec ta famille ?


J'ai bien envie de rire là ... Plus sérieusement, niveau familial, c'est vraiment le pire. Je ne sais pas si ça existe ou si ça a pu existé d'être aussi malchanceux que moi en famille. Mon père est un alcoolo-dépressif-parano et très violent en plus de cela avec ma belle-mère, qui elle, se laisse totalement marcher dessus. Oui, je dis bien "belle-mère" et non "mère" car la mienne est décédée lorsque j'avais quatre ans. Elle avait un cancer en stade terminal qui l'a emporté. J'ai souvent pensé que j'étais la cause de sa mort et que j'étais un monstre. Cependant, je me suis vite rendu compte de ce que ma mère devait subir en vivant avec l'homme qui me servait de père. Techniquement et officiellement, il était mon père, mais je le considère comme un être ignoble, indigne de lui même, qui devrait être puni pour toutes les conneries qu'il a pu faire. J'ai quitté le domicile familial à seize ans, et je me suis réfugié chez des anciens amis russes de ma mère, qui ont accepté avec plaisir de m'héberger jusque mes dix-huit ans. Je n'ai aucun frère, et aucune soeur, je suis fils unique, et je crois bien que c'est mieux comme ça. Je ne souhaite vraiment à personne ce que j'ai pu vivre dans mon enfance. Le pardon serait trop facile, je ne peux pas et je ne veux pas revoir mon père, je ne le supporterai pas, ça serait plus fort que moi. Je ne regrette en rien mes dernières paroles envers lui, il n'a jamais été digne d'un père avec moi, et je lui en ai toujours voulu terriblement.

Ton caractère


On a souvent dit de moi que j'étais quelqu'un de mystérieux, de solitaire et d'associable. Mais au plus profond de moi, je sais que cela est dû à mon passé plus ou moins houleux. Si j'avais eu un père pour m'élever, une mère qui était là pour moi, à mes côtés, je ne serais surement pas ce garçon que je suis devenu. Il m'arrive souvent de rester seul, dans mon coin, mais mon travail m'oblige à créer un lien amical, affectif avec mon patient, je me dois d'être poli et convenable. Mais je m'oblige à l'être, c'est un masque derrière lequel je me cache tant bien que mal. C'est assez dur de ne pas pouvoir dire ce qu'on a sur le coeur. Les étudiants de l'UCLA me voyent un peu comme un bad boy, mais une fois de plus, c'est un jeu de rôle. Il m'arrive très peu souvent de me confier, mais si je le fais, c'est que je me sens réellement en confiance. Depuis mes dix-sept ans, je suis un accro à la nicotine et à la caféine. C'est un peu mes carburants de la journée. Lorsque je suis nerveux, il m'arrive de passer ma main dans mes cheveux, ou de me mordiller la lèvre, ou encore de remuer ma jambe comme un stressé. Malgré mon côté bizarre, je tiens tout de même à ne pas être exclu de la société, j'ai des amis avec lesquels j'aime sortir en boîte, faire la fête de temps en temps. A vrai dire, peu d'entre eux connaissent réellement ma vraie personnalité.



vous irl

pseudo: lilow' (a)
âge: seize ans.
fille [:**:] ou garçon [ ]
fréquence de connexion: 4/7
où avez-vous trouvé le forum: par pur hasard (a) comme quoi, le hasard fait bien les choses coeur1
avatar: tobias :bave: sorensen
est-ce un multi-compte?: nop'
commentaire: je sens que je vais aimer ce forum (a)
code du règlement: OK By Babybel :heart:
Petit formulaire à remplir pour nous aider:
Code:
[color=red]❖[/color]tobias sorensen • Z. Jewon Fox-Bykov





© MISE EN PAGE PAR [K]


Dernière édition par Z. Jewon Fox-Bykov le Ven 24 Fév - 2:53, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Z. Jewon Fox-Bykov
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 30

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 1:28



ton histoire

Mon histoire, rien de bien intéressant ... J'ai toujours pensé que je n'étais pas comme les autres garçons de mon âge. A l'âge de 4 ans, j'avais déjà perdu ma mère, mon père était un drogué alcoolique paranoïaque. J'ai été élevé par ma nourrice, qui était la seule personne sensée que j'ai connu dans mon enfance. Je vivais dans un vrai taudit, et mon père s'est remarié avec une femme profiteuse et tout aussi inculte que lui. J'ai souvent eu honte de ma famille jusqu'aujourd'hui. On m'a souvent rappelé ce dicton débile qui me fait rire : " rien ne vaut la famille ". En réalité, c'était tout le contraire pour moi, à 16 ans, j'avais déjà quitté le domicile familial qui périssait de jour en jour.

CHAPTER ONE - l'innocence d'un môme.

Ma naissance fut un vrai miracle pour mes parents, puisque ma mère, atteinte d'un cancer à un stade plus ou moins avancé, avait une chance minime de mettre au monde un enfant. Mais pourtant, c'est ce qu'il se passa, et je naquis dans l'hôpital de Liverpool en Angleterre. Mon père, anglais d'origine, était un homme de mauvaise foi, alcoolique et très agressif avec ma mère avec qui il était marié depuis 10 ans. Au contraire, ma mère, russe d'origine, avait toujours été cette femme avec une infinie douceur, un charme incroyable se dégageait d'elle, et c'était peut être sa manière incroyable d'aborder les gens qui rendait mon père, fou de jalousie. Les seules scènes qui me reviennent à l'esprit lorsque je pense à mes parents sont des moments de grande violence, dans lesquels mon père se montrait en vrai bourrin, une vraie brute qui n'avait aucun coeur, et aucune pitié pour ma mère qui s'affaiblissait de jour en jour, à cause de son cancer. Quatre ans passèrent et la fatalité surgit comme un ouragan. Ce qui devait arriver arriva, ma mère décéda, et je ne compris pas ce qu'il se passait. Je n'avais que quatre ans, et l'âme d'un innoncent enfant, je ne comprenais pas pourquoi ma mère ne me réveillait plus le matin, je ne comprenais pas pourquoi je ne la voyais plus. Et puis, il y eut cette phrase de mon père, qui était plus qu'alcoolisé à ce moment. « Mais mon p'tit, tu n'as toujours pas compris que tu ne reverras plus ta mère ! Elle a crevé, et maintenant, elle est sous-terre en train de se faire bouffer par des vers ! Ces momes alors !» Voyez vous ça, la connerie dont pouvait faire preuve mon père, je n'avais que quatre ans, et pourtant j'étais résilié à devenir adulte plus vite que prévu. C'est cette bonne femme qui m'éleva, une nourrice qui me sauva la vie, à tout jamais, et je ne pourrais jamais la remercier assez d'avoir pris le temps de faire de moi, un vrai petit garçon, bien élevé. « N'es jamais honte de toi Jewon, tu es important, intelligent et très fort. Ne doute pas de toi mon chéri.» Je me souviens qu'elle me répétait souvent cette phrase, en constatant la famille dans laquelle je devais vivre. Elle savait pertinemment que ma jeunesse allait être longue et difficile pour moi ...

CHAPTER TWO - la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

Voilà, j'avais dix ans, et ma vie était tout le contraire de ce que j'avais pu imaginer ou rêver plus jeune. Mon père était violent avec moi, et avec la nouvelle femme avec laquelle il vivait. Je ne voulais pas dire à mes camarades de classe ce qui se passait chez moi, je ne voulais pas avouer que j'avais un père indigne et une belle-mère incroyablement stupide. C'était plus fort que moi, je les idôlatrais, je m'inventais une vie devant mes copains d'école. Un matin, j'étais arrivé à l'école avec des points de suture sur la joue gauche. En effet, pris dans un élan de violence et sous l'emprise de l'alcool, mon père m'avait frapper avec une lame de rasoir, qui me transperça littéralement la peau. J'étais revenu à l'école sous l'ahurrisement des différents enseignants de l'école. Mon père était venu expliquer à la directrice qu'il s'agissait d'un accident dans lequel j'avais voulu manipuler un couteau, pour me couper une tranche de pain. Cette cicatrice témoignait de la violence dont mon père usait, pour se faire respecter, pour me montrer que c'était lui le chef de la maison, et que je n'avais pas à contester ses gestes. J'étais un petit garçon malheureux, solitaire, et très souvent silencieux. Je n'avais pas une enfance ordinaire, celle-ci m'avait été volée à cause de celui qui était censé être mon père. Je le detestais, je n'avais jamais ressenti autant de haine de toute ma vie ...

CHAPTER THREE - une rebellion attendue.

J'étais adolescent, et je voulais une bonne fois pour toute, régler mes comptes avec mon père, cette homme que je voulais littéralement barrer de ma vie. Ce jour-là, une énième dispute se fit entendre dans la maison entre mon père et ma belle-mère, une violence inouie, que mes voisins devaient endurer une nouvelle fois. Ils avaient quelques fois appeler la police en entendant des cris, mais cela n'avait servi à rien, puisque ma belle-mère réfutait l'accusation à propos de la violence de mon père. Moi je n'avais qu'une seule envie, c'était de dire à la police ce que mon géniteur faisait subir à ma belle-mère et à moi même. Pourtant, je restais silencieux, pour l'instant ... Les jours passèrent, et le jour de mon seizième anniversaire, je préparai mes valises et les descendis dans le salon, sous les yeux de mon père. Celui-ci, en voyant et comprenant mon départ, fut pris d'un élan de colère, et me mit une baffe d'une telle violence que j'en ai gardé la trace pendant quelques longues minutes. « C'est moi qui décide quand tu partiras ! Sans moi, tu n'es rien petit bon à rien ! » Avait-il rétorqué en me criant dessus. « Non mais tu crois quoi, tu crois vraiment que j'ai peur de toi ?! C'est fini, je me barre de cette baraque, je n'ai plus rien à faire avec toi, j'ai honte de ce que tu as osé me faire subir à moi et maman. Si elle est morte c'est de ta faute, et tu ne peux en vouloir qu'à toi même ! » Lui avais-je dit, en laissant mes larmes couler sur mes joues. Je voyais la colère qui s'amplifiait sur son visage, et je savais qu'il allait une fois de plus lever la main sur moi. C'est pour cela que, très rapidement, je pris mes valises et quittai la maison en courant. « Tu vas le regretter Jewon, crois moi ! » C'était ses derniers mots avant que je parte définitivement de Liverpool.

CHAPTER FOUR - nouveau changement, nouvelle vie, nouveaux projets.

Pendant deux ans, j'ai été hébergé chez des anciens amis à ma mère, et j'ai continué à aller en cours, pour pouvoir faire la profession que j'admirais le plus : infirmier. Après la mort de ma mère, je m'étais dit que je ne voulais qu'aucune personne ne puisse souffrir comme moi j'ai souffert, que je ferai tout pour sauver des vies, et rendre des gens plus heureux. Je voulais travailler dans le médical, et cette voie me convenait parfaitement. Je travaillais à côté des cours pour pouvoir me payer un billet d'avion et de quoi vivre à Los Angeles pour continuer mes études là bas. C'est donc à l'UCLA que je travaillai pour devenir infirmier. Pendant trois ans, je fournis un travail dur et acharné pour arriver à mes fins et enfin obtenir mon diplôme d'infirmier, qui me permettait d'avoir un salaire et de pouvoir m'installer dans un petit appartement à côté de l'université dans laquelle je travaillais. En effet, après avoir eu mon diplôme, je décidai de travailler à temps partiel à l'UCLA en tant qu'infirmier du campus mais aussi en tant qu'infirmier libéral. C'est à dire que je me rendais chez des personnes à domicile, pour pouvoir recourir à leurs besoins. Et cela m'avait permis de faire la rencontre qui allait chambouler ma vie ...

CHAPTER FIVE - ne jamais mélanger profession et sentiments.

Cela faisait un an que j'avais acquis mon diplôme qui me permettait d'exercer le métier d'infirmier. Dans la petite boîte où je travaillais, je reçus quelques appels des patients qui avaient besoin de moi, de nombreuses personnes agées, et cette jeune demoiselle, agée de 22 ans, qui souffrait d'une maladie aux poumons. Je m'étais donc rendu chez elle, et me fit accueillir par son fiancé, qui me présenta à elle. Un sourire, un regard me chamboulèrent totalement. Une complicité s'installa entre nous alors que j'étais son infirmier et elle ma patiente. Une complicité qu'elle cacha à son fiancé, car elle avait peur de la jalousie qui pouvait l'emporter. C'était ma première fois que je ressentais cela pour une fille, et je m'en voulus de manquer à ce commandement du travail qui disait qu'aucun sentiment ne devait être porté à un patient. Mais je ne pouvais pas me contrôler, et à chaque fois, on se revoyait, et j'étais ravi d'aller chez elle, pour voir comment elle se portait. Elle guérissait à vue d'oeil, et cela me faisait extrêmement plaisir, jusqu'au jour où tout bascula. C'était un jour de semaine dans lequel son fiancé travaillait, je m'étais rendu à son domicile, et comme à mon habitude, je lui donnai les soins dont elle avait besoin. « Jewon, arrêtons de se voiler la face ... » Elle s'approcha brusquement de moi et posa délicatement ses lèvres sur les miennes. Ce baiser me fit frissonner et je ne pus m'empêcher de le prolonger, en posant ma main sur sa joue. « J'ai pas le droit et pourtant c'est le cas : je suis en train de tomber fou amoureux de toi .. » Murmurai-je à son oreille. Je repartis de chez elle, étant heureux qu'elle ressente les mêmes sentiments que moi ; pour une fois, j'avais une raison d'être heureux dans ma vie. En revenant le lendemain, j'appris qu'elle et son fiancé n'habitaient plus à Los Angeles, qu'ils avaient déménagé en Europe. Cette nouvelle me blessa profondemment, j'avais le coeur en miettes, et je me dis que tout cela était de ma faute, que je n'aurais pas du tomber amoureux d'elle, et l'embrasser. C'était une mauvaise chose. Depuis cela, j'essaye de l'oublier autant que je le peux, je continue à exercer mon métier, la seule chose qui me donne envie de continuer à vivre ; une revanche contre le cancer de ma mère.


© MISE EN PAGE PAR [K]


Dernière édition par Z. Jewon Fox-Bykov le Ven 24 Fév - 2:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou E. Keller
LOUISON KELLERdouce petite folle du staff

avatar

✎ BLABLA : 229


MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 1:38

Bienvenue parmi nous ! :D

_________________

It's easy to fall in love, but hard to find
someone who will catch you. Ryan ❤️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t269-lou-e-keller-let-me-be-your http://www.fraternities-rpg.org/t273-lou-keller-i-m-yours#1495
Z. Jewon Fox-Bykov
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 30

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 1:50

merci beaucoup :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou E. Keller
LOUISON KELLERdouce petite folle du staff

avatar

✎ BLABLA : 229


MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 1:50

De rien, bonne chance pour ta fiche :D

_________________

It's easy to fall in love, but hard to find
someone who will catch you. Ryan ❤️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t269-lou-e-keller-let-me-be-your http://www.fraternities-rpg.org/t273-lou-keller-i-m-yours#1495
Héléna S. Parker
» What is it i've done with my life ?

avatar

✎ BLABLA : 475


MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 8:58

Bienvenue, bon courage pour ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santana H. Wildworth
SANTA BITCH ♛ membre du staff.

avatar

✎ BLABLA : 1328


MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 10:07

Bienvenue parmi nous ! Bonne chance pour ta fiche ( j'adore ton avatar :heart: )

_________________



“That’s what I’m afraid of. Not being enough. Not good enough, not smart enough, not pretty enough”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Z. Jewon Fox-Bykov
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 30

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 11:53

merci pour cet accueil :heart: :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan T. Cooper
Nobody's perfect
avatar

✎ BLABLA : 202

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 11:58

Bienvenue sur Fraternities ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 14:39

Bienvenue :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel P. Fox
Babybel ⊱ with a Crown
avatar

✎ BLABLA : 509

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 15:38

Hola guapo!

Bienvenue chez nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t131-abel-p-fox-cahier-des-charg
Drake K. Caldwell
DARK MEMORIES
& Soul In Torment

avatar

✎ BLABLA : 455

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Mer 22 Fév - 22:20

Bienvenue parmi nous ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t683-drake-l-enfer-est-pave-de-b
Casey L. Wakefield
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 232

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Jeu 23 Fév - 15:53

    Bienvenuuuuuue :**: et bon courage pour ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Z. Jewon Fox-Bykov
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 30

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Jeu 23 Fév - 19:50

MEERCI coeur1 :hii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Z. Jewon Fox-Bykov
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 30

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Ven 24 Fév - 2:54

J'ai enfin terminé ma fiche :**: :cute: :waw: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel P. Fox
Babybel ⊱ with a Crown
avatar

✎ BLABLA : 509

MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   Ven 24 Fév - 10:18


Yeah,fiche validée!

❝ Level 1 cleared ❞

Bravo, je te souhaite la bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plairais ici et qu'on te verras encore longtemps C:

Maintenant que tu as passé cette étape, voila un petit récapitulatif de ce que tu devrais faire en premier sur notre forum:

@ Remplir tous les champs de ton profil
@ Faire ta fiche de liens [ICI] et si tu veux, celle pour tes rp [ICI]
@ Te créer un Formspring [ICI]

Et nous t'invitons également à créer un compte facebook pour ton personnage puis à le recenser [ICI]

Tout en bas du forum, tu retrouveras une catégorie réservée exclusivement à ton groupe où tu pourras discuter avec tes camarades et participer à la mise en place de divers événements. Il y a aussi la chatbox où tu peux discuter avec les autres membres qui se feront un plaisir de répondre à tes questions et te mettre à l'aise si tu te sens un peu perdu(e). Si tu veux un rang spécial, n'hésite pas à faire une demande [ICI]

Voila! Évidemment, beaucoup d'autres choses sont en place sur le forum, alors s'il y a des éléments qui te sont encore inconnus, n'hésite surtout pas à demander de l'aide. Je te souhaite d'agréables moments de jeu sur FRATERNITIES!


© MISE EN PAGE PAR SPARKLING SKY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t131-abel-p-fox-cahier-des-charg
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.   

Revenir en haut Aller en bas
 
JEW' FOX-BYKOV → pain will make you stronger.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What doesn't kill you make you stronger + Octavia
» People's nightmares make me stronger you know | feat. Minerva Orland
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fraternities :: Create Your Character :: Les Dossiers d'Inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: