AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

HELL YEAAAHHHH
Bon, les enfants ont fini de jouer et ont été punis.
Bon retour sur votre forum ♥️

Boss

Partagez | 
 

 Dakota D. Parker - Give up is a shame.

Aller en bas 
AuteurMessage
Dakota D. Parker
P H I A gentleman is a patient wolf

avatar

✎ BLABLA : 76

MessageSujet: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 12:06




Dakota Duncan Parker




Hello! Je me présente: Dakota Duncan Parker. Je suis né le 28 mai 1988 et je viens de Londres, quelque part en Angleterre, ce qui me fait aujourd'hui 23 ans. Côté coeur, je suis célibataire et attiré par les filles. D'ailleurs, on dit de moi que je suis une personne plutôt fidèle de ce côté-ci. Pour en finir avec cette introduction, sachez que je fais partie de la confrérie Phi ou students et que je suis un personnage un scénario crée par -Sarah-


dossier d'étudiant



TAILLE EN CM:POIDS EN KG:
ÉTUDES:ANNÉE:
MALADIE:JOB:
NIVEAU DE VIE:COMPLEXE:
STYLE (vestimentaire):POPULARITÉ: ★★★★★





Des soucis avec ta famille ?

Aucun. Ca ne suffit pas ? Bon, je développe. Mon père n'est plus, ma mère a tenu la famille pour deux et je suis l'enfant modèle. Rien à signaler.

Ton caractère


Vraiment bizarre comme question. Je dirais bosseur, quand je veux quelque chose, je ne lâche rien et je fais tout pour y arriver. Ce qui nous arrive aussi à cibler déterminé. Déterminé, et rêveur aussi. Je suis d'un naturel optimiste, un peu manière bisounours, où je n'essaie pas de voir le mal partout mais plutôt de profiter de ce que la vie veut bien nous offrir, avant que celle ci nous la reprenne. Réaliste aussi quelque part. Sincère, dévoué sûrement. Et puis voilà. Quoi, des défauts ? Hm... Bon, ok. Je ... Je ne sais pas en fait. J'ai négligé un peu mes relations extérieures. Mh .. Non sérieux, j'vois pas. Impulsif à la rigueur. Et le fait que je réagisse au quart de tour fait aussi que je suis franc. Et têtu. Et... Bon ça va aller là !



vous irl

pseudo: here
âge: ton âge, 26
fille [ ] ou garçon [X ]
fréquence de connexion: 5/7 au moins
où avez-vous trouvé le forum: Je sais plus :$ pub rpg j'crois
avatar: Ashton Kutcher
est-ce un multi-compte?: Non
commentaire: Love me
code du règlement:
Spoiler:
 
Petit formulaire à remplir pour nous aider:
Code:
[color=red]❖[/color] Ashton Kutcher • Dakota D. Parker





© MISE EN PAGE PAR [K]


Dernière édition par Dakota D. Parker le Ven 10 Fév - 11:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t834-dakota-d-parker-give-up-is- http://www.fraternities-rpg.org/t836p30-dakota-d-parker-everything-is-beautiful-around-me#13912
Dakota D. Parker
P H I A gentleman is a patient wolf

avatar

✎ BLABLA : 76

MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 12:07



ton histoire

Quand on veut quelque chose, il suffit de demander. C'était le slogan que maman m'avait mis dans la tête quand j'étais gosse. Alors, dès que je voulais quelque chose, je le demandais. Et presque par magie, j'obtenais. Une enfance rêvée comme on voit dans les dessins animés, que je me faisais un plaisir de regarder le samedi après midi. D'ailleurs, j'étais chaque semaine un super héros différent. Quelque part, j'essayais de briller aux yeux de ma famille en toute circonstance.

Quand on veut quelque chose, il suffit de le mériter. On a rien sans rien, c'est ce qu'on voulait me faire comprendre une fois que je quittais le foyer. Traînant autour de l'Emirates Stadium les week end, je me prenais à rêver d'être sur le terrain avec les autres. Joueur de football pour Arsenal, sérieusement... Il faut croire que je ne devais pas le mériter. La vérité, c'est que mes parents avaient une autre vie pour moi.

Étant fils unique, il ne fallait pas chercher bien loin pour comprendre que tout ce que bâtissait mon père m'était réservé en priorité. Et que, si il se tuait à la tache, c'était pour me le léguer et non pas pour le filer à quelqu'un de son entourage. Que si il fondait tous ses espoirs en moi, c'était pour que je continue à porter haut et fort notre nom au sein de toute l'Angleterre. C'est là que j'ai compris que toute la famille était plus ou moins formatée selon des codes. Ceux d'un père qui a fondé une société puissante. Ceux d'une mère qui materne suffisamment leur progéniture pour qu'il grandisse dans les meilleurs conditions histoires de reprendre le flambeau. Et ceux d'un fils qui se retrouve tout seul puisque le premier enfant de la famille était un garçon, et que je suis persuadé que si j'avais été une fille, ils auraient eu un autre enfant jusqu'à avoir quelqu'un susceptible de reprendre l'entreprise convenablement. C'était ça, les codes.

Alors, on croit que sa vie est toute tracée, et on s'en réjouit presque d'avance. C'était une vie de rêve. Tellement de rêve, que la réalité est venue s'inviter pour faire place au cauchemar. 28 Mai 2000. Je me souviens m'être réveillé après avoir passé la soirée en famille au stade. Nous étions allés voir Arsenal jouer. Un cadeau d'avance pour le lendemain. Aujourd'hui quoi, mon jour. Je me souviens que chaque année, on me disait le 28 mai « Mon chéri, profite bien de cette journée. Elle t'est réservée, alors amuse toi plus que tout autre jour. » Douze ans plus tard, je n'ai jamais vu ma mère autant pleurer. Et moi, par la même occasion. J'étais assez grand pour comprendre que ce jour allait devenir le plus pourri de ma vie.

Comme si la vie n'était pas assez chienne, il fallait qu'elle imprime le jour d'une naissance avec celle d'une mort. Le genre de truc qui te rappellera tous les ans ton malheur, en quelque sorte. Comment peut-on mourir au début de la quarantaine d'un arrêt cardiaque ? M'avait-on seulement dit la vérité ? C'est ce que je me demandais dès que j'avais suffisamment l'intelligence de le faire. La vie ne devait pas se passer comme ça. J'avais encore tant à apprendre de lui. Il avait encore tant à me donner. Comment pouvais-je comprendre les rouages de ce à quoi j'étais destiné, si celui qui avait tout créé et tout prévu n'était plus ? J'avais cette dérangeante sensation que tout était prémédité. Il avait fait tous les papiers au cas où il lui arriverait malheur. Dans cette situation, c'est plutôt à nous qu'il arrive malheur.

Dans ce chaos, je pouvais « remercier » le ciel, aussi chien et fourbe soit-il, de m'avoir gâté d'une femme forte. La meilleure, la seule. Ma mère. Sans se démonter, comme investie d'une mission, elle a continué à vivre comme si presque rien n'avait changé. Elle n'a jamais, ô grand jamais, cherché à remplacer mon père, car elle disait qu'il était toujours là, quelque part, à veiller sur nous. Si mon père, c'était le coté de l'éducation basé sur le travail, ma mère elle était spécialisée dans la famille et les valeurs associées. Et j'ai bien vite compris dès ce jour que les personnes que l'on rencontre sont irremplaçables, peut importe lesquelles.

J'ai découvert aussi ce qu'était un cimetière. Et j'avais du mal à comprendre comment on pouvait travailler ici, parce que j'étais trop jeune pour comprendre à ce moment que le lieu où j'allais laisser mon père dormir n'était pas un lieu de pleurs et de malédiction, mais de recueillement. Que derrière chaque chose mauvaise, une autre vision nous apprend qu'il y a parfois du bon. Qu'au détour de certains chemins, des regards peuvent se croiser. Vert bleus, je ne sais pas à vrai dire. Plus vert qu'autre chose, dans mes souvenirs de ce jour. Il semblait y avoir un tel mélange, non ? En tout cas, j'ai appris qu'en ce jour de recueillement, le ciel pouvait parfois nous envoyer des signes. Et ce réconfort que l'on a besoin, mais qu'il est impossible de savoir où trouver, tombe sous nos yeux.

Même si au premier moment où je l'ai vu, et qu'elle faisait la moue, ce que je retiendrais de cette journée c'est la façon qu'elle avait d'étirer dans un coin de son visage ses lèvres. Comme si elle n'osait pas le faire totalement, ou qu'elle ne se sentait pas assez en confiance pour le faire. Une sorte de message pour nous avouer qu'on y avait droit, mais qu'il en fallait encore un peu plus pour en avoir la totalité. On savait pourquoi nous étions ici, chacun de notre côté, et c'est peut être ça qui nous a rapproché. Le fait que quelque part, nous partagions la même chose. Que l'on pouvait ressentir sur notre cœur cette brûlure qui ne partait jamais, mais qui se montrait plus vivace ce jour là. Que l'on pouvait se confier l'un à l'autre sans avoir peur d'être jugé. Que l'on pouvait allier les confidences à la confiance. Que pour la première fois, je me sentais lié à quelqu'un d'étranger.

Ce jour là, c'est le jour où tout a basculé, une fois de plus. Comme si de là-haut, un bonhomme s'amusait le 28 mai. Naissance d'un fils. Mort d'un père. Rencontre d'une femme. De LA femme. Sarah, qu'elle s'appelle. Sarah, que je soufflais à ma mère lorsque j'en avais l'occasion, pour lui faire comprendre que je grandissais. Que je devenais un homme. Que je voulais être comme Lui, l'autre homme de la famille, qui n'est plus. Alors, ce jour là, j'ai pris en main mon destin. Exit le football et l'espoir d'entrer en formation chez Arsenal. Mon rêve de gosse s'était changé en rêve d'adulte, même si au fond de moi, j'ai toujours gardé cet enfant d'avant. D'avant qu'il parte, Lui. D'avant que je parte moi, d'ici. Pour aller là-bas. Pour suivre un cursus dans une prestigieuse université. Pour faire ce que j'avais à faire. Un enfant dont il aurait pu dire «  Je suis fier de toi, Dakota ».

Merci Papa.

© MISE EN PAGE PAR [K]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t834-dakota-d-parker-give-up-is- http://www.fraternities-rpg.org/t836p30-dakota-d-parker-everything-is-beautiful-around-me#13912
Drake K. Caldwell
DARK MEMORIES
& Soul In Torment

avatar

✎ BLABLA : 455

MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 13:31

Bienvenue à toi ! :)
J'aime beaucoup ton avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t683-drake-l-enfer-est-pave-de-b
Dakota D. Parker
P H I A gentleman is a patient wolf

avatar

✎ BLABLA : 76

MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 13:52

Merci beaucoup Drake ; )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t834-dakota-d-parker-give-up-is- http://www.fraternities-rpg.org/t836p30-dakota-d-parker-everything-is-beautiful-around-me#13912
Casey L. Wakefield
F R A T I E N ⊱ ucla student

avatar

✎ BLABLA : 232

MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 14:32

    Ashton :**:
    :disco: Bienvenuuuuuuuuuuuuue :disco:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota D. Parker
P H I A gentleman is a patient wolf

avatar

✎ BLABLA : 76

MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 14:40

Merci Casey : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fraternities-rpg.org/t834-dakota-d-parker-give-up-is- http://www.fraternities-rpg.org/t836p30-dakota-d-parker-everything-is-beautiful-around-me#13912
Santana H. Wildworth
SANTA BITCH ♛ membre du staff.

avatar

✎ BLABLA : 1328


MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 17:36

Bienvenue hihi, il manque juste des photos à mettre dans la première partie de la fiche et c'est bon ( je laisse Sarah te valider ^^ )

_________________



“That’s what I’m afraid of. Not being enough. Not good enough, not smart enough, not pretty enough”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christel
LUCIFER ♪ Membre du staff.

avatar

✎ BLABLA : 448

MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 18:23

bienvenuuuuue squatteur de cb :heart: :**:

_________________


★Lucifer
Donner un sens à ma vie, ça aurait été comme jouer la 5e symphonie de Beethoven avec les ongles sur un tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    Jeu 9 Fév - 20:28

BIENVENUE A TOI :**:

Ta fiche =O Juste superbe !!!! Les descriptions sont juste géniales, vraiment BRAVO !!!
C'est exactement ce que je voulais pour DAK' !!!

JE TE VALIDE SANS HÉSITATION :heart:

Maintenant n'oublie pas ta Sarah chérie et fonce faire notre RP :waw:


Yeah,fiche validée!

❝ Level 1 cleared ❞

Bravo, je te souhaite la bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plairais ici et qu'on te verras encore longtemps C:

Maintenant que tu as passé cette étape, voila un petit récapitulatif de ce que tu devrais faire en premier sur notre forum:

@ Remplir tous les champs de ton profil
@ Faire ta fiche de liens [ICI] et si tu veux, celle pour tes rp [ICI]
@ Te créer un Formspring [ICI]

Et nous t'invitons également à créer un compte facebook pour ton personnage puis à le recenser [ICI]

Tout en bas du forum, tu retrouveras une catégorie réservée exclusivement à ton groupe où tu pourras discuter avec tes camarades et participer à la mise en place de divers événements. Il y a aussi la chatbox où tu peux discuter avec les autres membres qui se feront un plaisir de répondre à tes questions et te mettre à l'aise si tu te sens un peu perdu(e). Si tu veux un rang spécial, n'hésite pas à faire une demande [ICI]

Voila! Évidemment, beaucoup d'autres choses sont en place sur le forum, alors s'il y a des éléments qui te sont encore inconnus, n'hésite surtout pas à demander de l'aide. Je te souhaite d'agréables moments de jeu sur FRATERNITIES!


© MISE EN PAGE PAR SPARKLING SKY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dakota D. Parker - Give up is a shame.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dakota D. Parker - Give up is a shame.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» Dakota Evans
» ~ Dakota et Fleur ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fraternities :: Create Your Character :: Les Dossiers d'Inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: