AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

HELL YEAAAHHHH
Bon, les enfants ont fini de jouer et ont été punis.
Bon retour sur votre forum ♥️

Boss

Partagez | 
 

  Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 17:48




Nina Dylan Mackenzy



Hello! Je me présente: Nina. Nina Dylan Mackenzy. Je suis née le 20 octobre 1991 et je viens de Londres, quelque part en Angleterre, ce qui me fait aujourd'hui 19 ans. Côté coeur, je suis une éternelle célibataire et attirée par les garçons. D'ailleurs, on dit de moi que je suis une personne plutôt maladroite de ce côté-ci. Pour en finir avec cette introduction, sachez que je fais partie de la confrérie Gamma Psi et que je suis un personnage inventé crée par -Fellington-


dossier d'étudiant



TAILLE EN CM:POIDS EN KG:
ÉTUDES:ANNÉE:
MALADIE:JOB:
NIVEAU DE VIE:COMPLEXE:
STYLE (vestimentaire):POPULARITÉ: ★★★★★





Des soucis avec ta famille ?


Disons seulement que les parents de Nina ont préféré croire une bande déchaînée de gamines en jupes courtes que leur propre fille. Ils ont adhéré à des rumeurs, sans même en savoir la provenance et ils ont, depuis, honte de Nina. Alors, oui, cela peut être considéré comme un problème familial, car la jeune fille n’est pas prête à leur pardonner.

Ton caractère


Nina, c’est une personne très douce, avec toujours un petit sourire aux coins des lèvres. Elle aime aider ceux qui sont dans le besoin. Elle est libérée, n’a pas peur d’avoir honte ou d’être différente, car elle l’est, sans aucun doute ; elle n’est pas comme toutes ces filles qui ont besoin d’avoir les mêmes affaires, ou les mêmes pensées, pour se sentir vivantes. Nine’, en fait, c’est une jeune femme gentille, conciliante, mais qui a horreur de se sentir inutile, gênante. Elle veut toujours bouger, faire quelque chose ; l’important, c’est que l’activité soit assez prenante pour la faire dériver loin de son passé et du petit paquet de souvenirs qui accompagne ce dernier.

Nina a un gros défaut ; elle est lunatique. Car, malgré cette bonne partie d’elle montrée ci-dessus, elle n’a pas que des qualités. Premièrement, un rien peut l’énerver, l’irriter. Et une fois agacée, la jeune femme devient désagréable avec tout le monde. Le problème, c’est que lorsqu’elle est en colère, elle est souvent capable de blesser les gens, que ce soit par des coups ou des mots. Car elle trouvera toujours la bonne phrase pour heurter quelqu’un.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Nine’ n’est pas du tout organisée. Elle est plutôt bordélique. Impatiente, elle n’arrive jamais au bout de ce qu’elle fait, et cela même si ce n’est que « ranger son appartement ».

Nina est une jeune femme chaleureuse, prévenante, et qui aime tester de nouvelles expériences. Surtout celles qui peuvent lui procurer un peu d’adrénaline. Mais, elle a également ce côté glacial en elle. Depuis qu’on a abusé d’elle et de sa confiance, elle ne croit plus en personne. Elle refuse de s’ouvrir aux autres. Elle leur parle, leur sourie et leur dit ce qu’elle pense, mais elle garde tous ses problèmes, et les confidences qu’elle pourrait leur faire, pour elle. Finalement, sous son extravagance se cache quelqu’un de très renfermée.



vous irl

pseudo: Fellington.
âge: 17 ans.
fille
fréquence de connexion: 7/7.
où avez-vous trouvé le forum: J'y étais inscrite avant.
avatar: Coco Rocha. :heart:
est-ce un multi-compte?: Nop'.
commentaire: Je sais que ces dernières semaines, sur l'ancien frat', je n'ai pas été très présente. Mais, cause de petits soucis personnels, qui sont à présent passés, je vais me rattraper ici, en tout cas, promis ! :calin:
code du règlement:
Spoiler:
 
Petit formulaire à remplir pour nous aider:
Code:
[color=red]❖[/color] Coco Rocha • Nina D. Mackenzy





© MISE EN PAGE PAR [K]




Dernière édition par Nina D. Mackenzy le Dim 13 Nov - 18:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 17:48



ton histoire

Nina est sortie des entrailles de sa mère, il y a 19 ans de cela, dans un hôpital réputé de Londres. L’accouchement se passa, dans l’ensemble, plutôt bien, si on excepte l’évanouissement de son père, le liquide amniotique poisseux répandu sur le sol et la perte de sang qui poussa sa mère à hurler qu’elle voulait qu’on la tue une bonne fois pour toute. Et oui, rien d’autre. Pas de césarienne ou de mort. Juste une dose de banalité effarante.

L’enfance de la jeune fille se déroula également sans accroche. Souriante, pétillante et très intelligente ; la petite, qu’on surnomma bien vite Nine’, charmait tout le monde. Professeurs acariâtre, enfants de son âge, vieillards désabusés ou inconnus, il n’y avait pas d’exception. Son rire et sa bonne humeur étaient contagieux et mettaient de la magie dans la vie des gens. C’était par ailleurs assez exceptionnel de déborder de joie comme cela. C’était pourtant une enfant comme les autres, excepté le fait qu’elle allait dans une école privée et que son Q.I était hautement supérieure que celui de la moyenne. Mais, elle n’avait pas la grosse tête, n’était pas hautaine. Elle préférait aider les personnes en difficulté, ceux de sa classe qui avait des problèmes dans certaines matières. A vrai dire, elle était meilleure en français qu‘en math. Oui, c’était son domaine la littérature et tout ce qui s‘en rapprochait. Dès l’âge de neuf ans, elle se mit à écrire des romans aux intrigues complexes et aux dénouements mystérieux. C’était son genre, elle ne savait pourquoi, elle n’avait pas décidé. Par contre, c’est un peu plus tôt, alors qu’elle avait seulement six ans, qu’elle débuta la danse classique. Elle se révéla douée pour cette pratique. Par ailleurs, elle réussissait tout. Mais, la danse… C’était différent. En la pratiquant, elle se sentait libérée. Elle pouvait se défouler, se défaire de tous les sentiments néfastes qui aurait pu l’envahir. Elle bougeait divinement bien et était d’une grâce et d’une habilité époustouflante.
A l’âge de douze, Nina entra dans un pensionnat pour fille située dans le nord-est de Londres. Cette école privée avec l’excellente réputation d’être stricte et bien sous tous rapports. C’est à cette époque là que, sous conseil de sa mère, la jeune fille entreprit de commencer dans une nouvelle catégorie de sport ; la gymnastique. Souple et avec un excellent sens de l’équilibre, elle ne tarda pas à se faire une réputation parmi les meilleures gymnastes de l‘institution. Par ailleurs, encore une fois, elle faisait tout pour aider celles qui avaient le plus de difficultés. Si l’une n’arrivait pas à la poutre, elle allait de suite la voir pour lui montrer comment mieux réussir. Malheureusement, cette fois-ci, le charme n’opéra pas. L’adolescence et toutes les conneries qui entourent ce passage de la vie rendit les autres filles plus jalouses qu’admiratives. De plus, le fait que le fils rebelle de leur coach de gym soit intéressé par elle les rendait folle. Il essayait toujours d’engager des conversations à les fins des séances ou de l’inviter sortir. Alors, petit à petit, elles s’éloignèrent de Nina, la dénigrèrent. Mais, cela ne suffisait apparemment pas à broyer le talent de la jeune femme, qui continuait ses prouesses avec brio. Alors, les filles allèrent plus loin. Quelques unes vinrent la voir, un soir, après le cours, et elles s’excusèrent auprès d’elle. Nina, enchantée de pouvoir se rattraper, malgré le fait qu’elle ne savait pourquoi elle était ainsi ignorée, quelque peu naïve, accepta leurs excuses. Les filles, le visage joyeux, lui expliquèrent alors qu’elles sortaient le soir même dans une boîte non loin. Elles lui dirent qu’elles seraient ravies qu’elle les rejoigne. Nina mit longtemps à donner sa réponse. A 15 ans, elle n’était jamais sortit, ne s’était jamais amusée, rien. C’était le vide total côté fête et garçon. Et sa timidité maladive n’arrangeait pas grand-chose. Alors, peut-être devrait-elle accepter, juste pour expérimenter… Après maintes réflexions, elle dit un simple « oui » et le soir même, elle était embarquée dans une histoire invraisemblable. Elle et les autres se faufilèrent discrètement hors du pensionnat, vers dix heure, et arrivèrent très vite au lieu où elle comptait se rendre, en bus. Elles entrèrent facilement dans la boîte de nuit qui paraissait déjà très animée et s’installèrent sur une banquette. Quelques unes allèrent de suite danser ; Nina fut parmi elles. Ses mouvements suivaient le rythme de la musique, ils étaient lent et lourd de sensualité. D’ailleurs, elle jubilait à l’idée que tous ces gestes lui venaient naturellement. C’était tellement simple ! Elle sentait souvent des mains effleurer son corps mais, les yeux fermés, elle n’y prêtait guère attention. Elle s’enivrait seulement de retrouver la sensation éprouvée lorsqu’elle dansait. Lorsqu’elle en vint à être à bout de souffle, là et seulement à ce moment là, elle s’arrêtât. Elle alla rejoindre les autres filles qui avaient rapporté des verres de vodka. Par ailleurs, Nina les observa vider leurs boissons d’un trait, comme s’il mourrait de soif et elle en déduit très vite que ce n’était pas la première fois qu’elles venaient dans ce genre d’endroit. En revanche, pour elle, son verre demeurait intact sous ses yeux. Elle ne cessait de faire tournoyer le liquide dans son verre, l’observant avec suspicion. Mais, sous les taquineries incessantes des filles, elle fit l’erreur fatale ; elle but sa boisson. Alors, à partir de ce moment, tout bascula. Le cauchemar s’enclencha. Au bout de quelques minutes, la vision de Nina commença à devenir floue, ses lèvres furent soudainement agitées de tremblements incessants et son souffle devint court, avant qu’elle ne sombre dans l’inconscience.

Le lendemain, Nina émergea lentement, sa mémoire embrumée, ses yeux brulants et une douleur atroce dans tout le corps. Lorsqu’elle se redressa, elle vit de suite qu’elle se trouvait dans un endroit qu’elle ne connaissait pas. Elle était dans une petite pièce crasseuse, couchée dans un lit aux draps miteux, seule et nue, et il ne lui en fallut pas plus pour que son imagination refasse l’histoire qu’il lui était arrivé. Nina se releva, le cœur broyée, les joues déjà encrassées de larmes, puis sans un mot, se rhabilla de ses affaires éparpillées et froissées avant de quitter la chambre. Dehors, elle se rendit compte qu’elle ne savait pas où elle était. Les rues étaient bondées, mais pourtant, personne ne semblait la remarquer ou être sensible à son désespoir. Tout en elle criait pourtant son désarroi. Ses cheveux emmêlés, ses lèvres déchirées, son regard vide et ses vêtements sales criaient « au secours », chose que n’arrivaient pas à faire ses lèvres entrouvertes.

Au bout de ce qui lui parut une éternité, elle retrouva enfin le pensionnat. C’était l’heure des cours et, heureusement pour elle, elle put donc passer inaperçue dans les couloirs pour retourner jusqu’à son dortoir. Arrivée là-bas, elle alla se cacher dans les douches communes où elle se contenta de laisser couler de l’eau glacée sur son corps brulant.

Dans les jours qui suivirent, elle apprit que c’était les filles qui avaient versé de la drogue dans sa vodka pour ensuite l’emmener chez un dealer. Le corps de Nina pour la nuit contre une dose. Cela avait été le petit deal passé à l’insu de la jeune fille. La jalousie, la mesquinerie, la frustration et le manque de celles qu’elle avait cru être ses amies, ainsi que son talent, l’avait attiré à se faire violer. Bien sur, ces filles ne tardèrent pas à répandre des horreurs sur Nine’ et la directrice de l’établissement l’apprit très vite. Elle la renvoya et apprit tout à ses parents qui, honteux et gênés, l’envoyèrent dans le pensionnat le plus loin possible, près de chez une de ses tantes, en Californie. Arrivante dans l’établissement, elle essaye de parler au moins de monde possible. Elle refuse de donner sa confiance à nouveau ou de montrer ses excellentes aptitudes, de peur d’être trahie. Elle masque également son malaise et tout son chagrin derrière un masque de cynisme, de sarcasme et d’extravagance. Oui, voilà, c’est Nina. Personne blessée d’une grande complexité, mais qui ne baissera jamais les bras et voudra tout de même continuer à aider les autres.

© MISE EN PAGE PAR [K]


Dernière édition par Nina D. Mackenzy le Dim 13 Nov - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 17:53

rebienvenue miss ;)
Revenir en haut Aller en bas
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 17:55

Merci, James ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:11

Rebienvenue apparemment :**:

J'adore ton avatar :bave: :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:19

Merci, mon beau :**:
Je peux en dire autant du tien ! Michael est un très bon choix. coeur1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christel
LUCIFER ♪ Membre du staff.

avatar

✎ BLABLA : 448

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:24

nina :heart: rebienvenuuue :**:

_________________


★Lucifer
Donner un sens à ma vie, ça aurait été comme jouer la 5e symphonie de Beethoven avec les ongles sur un tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santana H. Wildworth
SANTA BITCH ♛ membre du staff.

avatar

✎ BLABLA : 1328


MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:26

Re bienvenue Nina coeur1

_________________



“That’s what I’m afraid of. Not being enough. Not good enough, not smart enough, not pretty enough”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:28

Merci beaucoup à vous deux, les filles. :heart: :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:30

Rebienvenue Nina :)
Revenir en haut Aller en bas
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:32

Merci, Eva. :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan T. Cooper
Nobody's perfect
avatar

✎ BLABLA : 202

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:34

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORRRRRRRRRRRRRRR' ! :heart:
Rebienvenue ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:38

Ooooohhh ! :**: J'étais pas sure que t'étais encore là, ça fait trop plaisir ! :calin:
Merci ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:45


Yeah,fiche validée!

❝ Level 1 cleared ❞

Bravo, je te souhaite la bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plairais ici et qu'on te verras encore longtemps C:

Maintenant que tu as passé cette étape, voila un petit récapitulatif de ce que tu devrais faire en premier sur notre forum:

@ Remplir tous les champs de ton profil
@ Faire ta fiche de liens [ICI] et si tu veux, celle pour tes rp [ICI]
@ Te créer un Formspring [ICI]

Et nous t'invitons également à créer un compte facebook pour ton personnage puis à le recenser [ICI]

Tout en bas du forum, tu retrouveras une catégorie réservée exclusivement à ton groupe où tu pourras discuter avec tes camarades et participer à la mise en place de divers événements. Il y a aussi la chatbox où tu peux discuter avec les autres membres qui se feront un plaisir de répondre à tes questions et te mettre à l'aise si tu te sens un peu perdu(e). Si tu veux un rang spécial, n'hésite pas à faire une demande [ICI]

Voila! Évidemment, beaucoup d'autres choses sont en place sur le forum, alors s'il y a des éléments qui te sont encore inconnus, n'hésite surtout pas à demander de l'aide. Je te souhaite d'agréables moments de jeu sur FRATERNITIES!


© MISE EN PAGE PAR SPARKLING SKY
Revenir en haut Aller en bas
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:47

Merci ! :)

J'ai juste une petite question... *Va faire un peu sa chiante* Puis-je reposter de suite mes anciens scénarios, ou dois-je attendre ? Parce qu'ils étaient plutôt importants pour l'histoire de Nina'... ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:50

oui tu peux miss puisque tu étais sur l'ancien frat ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nina D. Mackenzy
G A M M A Let me be a pretty woman

avatar

✎ BLABLA : 58

MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   Dim 13 Nov - 18:52

D'acc' ! Encore merci. :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nina Ϟ Rien ne changera jamais réellement.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui ne retente rien n'a jamais rien [12/01 -> Ebène]
» Rien n'est jamais facile... [Livre I - Terminé]
» Isis | Rien n'est jamais fini.
» I'm looking right at the other half of me » #Nayi
» Plus rien ne sera jamais comme avant. {Leah}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fraternities :: Create Your Character :: Les Dossiers d'Inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: