AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

HELL YEAAAHHHH
Bon, les enfants ont fini de jouer et ont été punis.
Bon retour sur votre forum ♥️

Boss

Partagez | 
 

 Ryan Tristan Cooper - "Who says, I can't be the best ?"

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan T. Cooper
Nobody's perfect
avatar

✎ BLABLA : 202

MessageSujet: Ryan Tristan Cooper - "Who says, I can't be the best ?"   Sam 29 Oct - 15:12




Ryan Tristan Cooper



Hello! Je me présente: Ryan Tristan Cooper. Je suis né(e) le 15 mai 1991 et je viens de New York, la plus grande ville des Etats-Unis, ce qui me fait aujourd'hui 20 ans. Côté coeur, je suis célibataire et attiré(e) par les filles. D'ailleurs, on dit de moi que je suis une personne plutôt rêveuse, attentionnée et charmeuse mais aussi impulsive. Pour en finir avec cette introduction, sachez que je fais partie des students et que je suis un personnage -scénario crée par Sarah Pearce


dossier d'étudiant



TAILLE EN CM:POIDS EN KG:
ÉTUDES:ANNÉE:
MALADIE:JOB:
NIVEAU DE VIE:COMPLEXE:
STYLE (vestimentaire):POPULARITÉ: ★★★★★




Des soucis avec ta famille ?


Un père disparut et une mère morte .. Et une demi-soeur presque inconnue.

Ton caractère


Ryan est au départ un très gentil garçon, attentionné et généreux envers les personnes qu'il aime. On dit de lui que c'est une personne attachante et très aimable .. Et pourtant, lui s'attacher, c'est très dur.. Avoir des sentiments et des émotions, pour des personnes, est très difficile pour lui. Il a une attitude extérieure rêveuse et douce, mais au fond de lui, dans les moments les plus durs et douloureux, Ryan est quelqu'un de dur et résistant. Il aime charmer avec ce côté doux, et à vrai dire il a eu quand même pas mal de copines .. Seulement n'arrivant pas à s'attacher à elles, il les laissait et beaucoup croyaient qu'ils se servaient d'elles ou jouaient avec.
Ryan est, malgré ce côté doux, quelqu'un d'impulsif et fonceur. S'il veut quelque chose, il fait tout pour l'obtenir et tout de suite.



vous irl



pseudo: Aleex'
âge: 15 ans
fréquence de connexion: Je vais dire 5/7. Mais à partir de mercredi prochain, je pars en vacances.
où avez-vous trouvé le forum: Google
avatar: Steven R. Mcqueen
est-ce un multi-compte?: Nop'
commentaire: Forum au premier coup d'oeil sensass' et magnifique.
En esperant ne pas décevoir Sarah avec ce très bon scénario.
code du règlement: [spoiler] A boombox is not a toy.[/b]
Code:
[color=red]❖[/color] Steven R. McQueen • Ryan Tristan Cooper
[/size]




© MISE EN PAGE PAR [K]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan T. Cooper
Nobody's perfect
avatar

✎ BLABLA : 202

MessageSujet: Re: Ryan Tristan Cooper - "Who says, I can't be the best ?"   Sam 29 Oct - 15:13


ton histoire




Nous voilà un jour de mai, le 15 exactement, de l'année 1991. Nous sommes dans la "Grosse Pomme" comme on dit .. New York. Une femme accouche, seule, de son fils Ryan Tristan Cooper. Oui, seule, car apprenant la grossesse de ma mère, l'homme qui me sert de père s'est enfui comme un lâche. Oui, c'est beau ..
Bref, donc Eleana Jenna Cooper fut ma seule famille et à vrai dire, j'en étais bien content. Je crois que trouver une mère meilleure que celle que j'avais est impossible, enfin pour moi. Ma mère m'a éduqué le mieux possible, elle m'a transmis son savoir et sa sagesse, elle a sacrifié sa vie pour que j'ai une enfance heureuse. Et cette enfance heureuse et rêvée, je l'eus grâce à cette femme formidable qu'était ma mère.
Donc j'eus une vie heureuse, jusqu'au jour de mes 15 ans. Là, ma mère m'annonça qu'elle avait un cancer. Mais d'après les médecins, ils l'avaient pris assez tôt pour pouvoir sauver ma mère .. Mais bien sûr .. Trois ans plus tard, dans l'hôpital où je suis né, le 26 février, Eleana Jenna Cooper s'éteignit. Celle qui m'avait donné la vie, celle qui m'avait donné SA vie venait de mourir, ma main renfermant la sienne. Ce jour-là, fut le seul jour où de vraies larmes de tristesse coulèrent de mes yeux et où je montrais ma douleur. Mes émotions ne se voient pas ou alors je les simule, mon seul moyen de m'exprimer et de voir réellement les gens c'est avec mon appareil photo que je garde depuis tout petit sur moi. Prenant chaque détail de la vie qui me paraît important, un sourire lorsque je suis heureux, la pluie lorsque la déprime me tiraille, le soleil lorsque je suis bien, voilà comment j'exprime ce que je ressens. Voilà ce qui m'a forgé, les photos.

Avant sa mort, ma mère voulut m'offrir un cadeau selon elle. Une seconde vie .. Celle de vivre avec mon père. Elle me donna tout ce qu'elle savait sur lui, pour que je puisse le retrouver. Oui, l'homme qui l'avait lâchement abandonné, celui qui l'avait fait se surmener pour moi, oui c'était à cet homme qu'elle pensait avant de mourir .. Pour moi. Pour moi ! Moi qui avais tout fait pour l'ignorer, l'oublier, voilà que ma mère mourante, voulais que je le retrouve. Elle me donna une clé, clé argentée ronde. La clé de la commode de sa chambre, celle qui m'étais interdite. Après le dèces de ma mère, je décidai d'ouvrir cette commode. Sans stress, ni même de peur, j'ouvris et découvrit une boîte contenant des lettres mais aussi quelques photos. Je compris immédiatement de quoi ça s'agissait. C'étaient des lettres de mon père et des photos de lui aussi. Grâce à ça, je pus mettre un nom et un visage sur cette personne qui n'était alors qu'un fantôme.

Mon côté impulsif ressortit à ce moment là et deux mois après je me retrouvai à Los Angeles. Oui L.A, car d'après ce que je savais mon vrai père habitait là-bas. Ayant fini mes études de lycée, je m'inscrivai à l'UCLA la prestigieuse université de Los Angeles. Après m'être posé et tout et tout, je réflechis à mon père et au moyen de le retrouver et de l'approcher. C'est à ce moment là que je me rendis compte de la naîveté que j'avais eu. Mon père avait surement des autres enfants, une femme, une vie quoi ! Pourquoi aurait-il abandonné ma mère sinon ? Et moi j'allais arriver comme ça, me présenter et m'immiscer dans sa vie ? Surtout que la seule chose que je voulais faire c'était balancer ma haine à sa tête ! Oui car je sentais que si je le voyais l'émotion allait déborder, exceptionnellement.
J'avais été totalement irréfléchi et irresponsable ..
Je décidai donc de me concentrer plutôt sur ma vie à Los Angeles, mais je ne l'oubliai pas pour autant ..

© MISE EN PAGE PAR [K]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ryan Tristan Cooper - "Who says, I can't be the best ?"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alessandro Amaro aka Ryan Cooper
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Duel Tristan. / Napo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fraternities :: Create Your Character :: Les Dossiers d'Inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: